Le Mans - 21 nov 2021 - Wet Wet Wet ! By Gab

Non, la team Lupos ne se met pas aux reprises de la pop de la fin des 80's, ni aux films pour adultes qui arrachent les habits !

C'est juste le mot d'ordre de cette journée.

Avec 4 voitures de la team sur place, et 5 membres c’est bien fédéré que les Lupos arrivent sur la zone. Le frelon noir de Gauthier à affuté ses ailerons, la 135i de Nico ne compte pas faire office de figurante face aux grandes soeurs M, Le  sanglier qu'est la civic type R de yann compte bien ne repaitre de quelques M, et ma Vaillante Mamie E36. On a des copains présents aussi, et Loic sans sa M3K mais qui fera Coach au fil de l'eau.

La piste est grasse, le temps automnal de rigueur. Mais qu’importe, pour moi c’est une première en conducteur. Et je compte bien y aller mollo.

Car si l’E36 est réputée pour être maîtrisable en glisse, j’en ait déjà cassé une et je ne compte pas recommencer ici. On reste donc en PS4 routiers, les FZ-201 tout neufs ne serviront pas de la journée.

Très vite je suis à l’aise avec le tracé. Non pas que je maîtrise les trajectoires mais simplement que celui-ci est très naturel. On ne se fait pas surprendre en arrivant trop vite sur un virage. On peut prendre ses repères assez facilement et après ce n’est qu’une question de peaufinage. L’E92 de la session m’attend un peu, c’est l’occasion de faire quelques tours ensemble histoire d’essayer de suivre et de hausser le rythme. Une bonne manière de prendre confiance en comprenant que la voiture est bien plus capable qu’on ne le pense.

La matinée se termine assez vite, un peu de temps perdu avec un bocal de ldf trop plein et une pédale qui s’est un peu allongée. Une fois l’excédant enlevé je ne serai plus gêné de la journée. L’occasion aussi de faire un tour dans une très belle M2C.

Pendant que nous mangeons tous ensemble, la météo se dégrade. Au retour sur piste, cette dernière est détrempée et ça continue même avec quelques averses qui obligent à doubler ou prendre ses distances pour y voir plus clair. Les différents accompagnants observent ma conduite et me conseillent.

Ceci permet de hausser le rythme en mettant surtout beaucoup plus de gaz en sortie de courbe. Notamment aux S bleus en allant bien chercher l’extérieur à la sortie du second virage. Et aussi en sortant de la chicane Dunlop.

Autre défaut, le freinage. J’attaque façon ours, avec un bon dégressif, mais beaucoup trop tôt. Conséquence, au moment de tourner, l’avant de l’auto n’est plus assez chargé car le pied n’est plus sur les freins. Le dégressif n’a servi à rien...

Fin de journée les soucis majeurs sont identifiés, le regard va plus loin puisque la confiance est acquise. Les ressources sont plus fortes, le volant moins braqué. Je fleurte avec la limite d’adhérence de l’auto sur certains virages. En PS4, elle est ultra prévenante et pas traître pour un sous.

En définitive, très satisfait de ce roulage où j’ai parcouru environ 215km sur la piste. Pour une première c’est un succès.

Sur plusieurs points, cette piste qui me faisait peur m’intimide beaucoup moins. Il faut rester sur ses gardes mais elle est loin d’être piégeuse comme je le pensais. Autrement, mon appréhension de l’eau a disparu. Non seulement j’ai pris énormément de plaisir à rouler sous la pluie, mais l’auto a moins souffert également. Ça a été l’occasion de découvrir un peu sa dynamique, très saine, en cas de décrochage.

Maintenant il me tarde d’y retourner. Pourquoi pas sur le sec pour changer. Mais toujours dans l’objectif de chasser les mauvaises habitudes. Le chrono n’est pas de sortie pour le moment

 

 credits photo : Spyk photo  + Antoni

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés